HomeHome Sito in ItalianoItaliano

Heurtoir

Vous êtes ici >Evénements
 
L'actualité artistique et culturelle à Arola

  Chaque année, la Municipalité et la "Pro-Loco" de Arola organisent pendant la période estivale des rencontres artistiques ou culturelles.

Expositions de peintures d'artistes régionaux ou venus d'ailleurs, Arola au siècle passé à travers cartes postales ou photos d'époque, commémoration historique dans l'ancienne école, cinéma de plein-air ... tous les Arolais et les habitants d'alentour se retrouvent dans ces manifestations pour admirer les oeuvres exposées.

Voici donc une synthèse des expositions passées mais aussi une présentation de ces artistes, connus ou moins connus, qui ont dédié leurs oeuvres à Arola ou aux "Terres du Cusio"
 
 
  La restauration des chapelles - Août 2017.
  Les sommes récoltées lors de la vente du livre "Arola: Storia e Memoria di una Comunità", les dons privés et la contribution exceptionelle concédée par la "Fondazione Comunitaria del VCO" ont permis de commencer les travaux de restauration des chapelles votives de Arola.

Sous la direction de Mr le Maire Gianni Dipietromaria et de Don Renato Sacco, supervisés par la "Sopritendenza Archeologia Belle Arti e Paesaggio di Torino", les travaux ont été confié à la société Luci e Ombre s.n.c. de Varallo, spécialisée dans la restauration et la conservation des oeuvres d'art.

Le programme total de restauration concerne 10 chapelles dont 4 cette année; la première la "Vierge à l'enfant entourée de St. Dominique et Ste Catherine de Sienne", Via Cantone, a été terminée fin août, la seconde

 
  la "Vierge à l'enfant entourée de St. Jean-Baptiste, St. Agostino, St. Théodore et St. Fermo" au lieu-dit "Chiave" est en cours de restauration, viendra ensuite la "Vierge de Lourdes" au lieu-dit "Barca", la dernière restant à définir.


 
   
 


 
  Les 100 ans de Elena - Août 2017.
  Elena Rossetti Arola, 9 août 2017.

Aujourd'hui Elena ROSSETTI fête ses 100 ans.

Tout le village est en fête pour cet exceptionnel évènement

Nos voeux les plus sincères très chère Elena !!!!
 
 


           Photos de Elena Barbetta
 
  Les parements sacrés
  L'exposition des Parements Sacrés de l'église San Bartolomeo de Arola, née de la collaboration entre Don Renato Sacco et l'administration communale, fut ouverte au public au mois d'août 2016.

Ce trésor, jusqu'alors jalousement gardé par la paroisse représente un important témoignage des costumes et des usages liturgiques de la région du XVI au XXème siècle.
Il s'agit d'un riche patrimoine de parements sacrés, réalisés avec des matières précieuses, comme la soie brodée de fils dorés ou d'argent, ces ornements symbolisent la solennité qui caractérisait les rites sacrés des siècles passés.

En observant ces magnifiques habits, on peut déterminer les différentes sortes de tissus ou d'ornements caractéristiques de la période pendant laquelle ils furent réalisés, laissant deviner le professionnalisme et l'originalité des maitres " tisserands "; leur analyse laisse supposer qu'ils sont, pour la plupart, de facture italienne et européenne apportés par différentes voies comme les marchands, les résidents ou les Arolais émigrés à Pavie ou à Rome.

Les pluvials (capes), dalmatiques (chasubles), étoles et baldaquins exposés sont dignes de considération, c'est un magnifique patrimoine qui vaut d'être vu, admiré, qui doit être absolument protégé et conservé.
 
Lavandière
      Chasuble et Manipule en soie rouge brodée de motifs floraux                        Manufacture Italienne - XIX siècle


 
  La " fiaccolata " - Août 2016.
 
  Comme l'année passée à Pianezza, en ce mois d'Août 2016 pour le Jubilé de la Miséricorde, les Arolais ont voulu se retrouver pour prier ensemble en se confiant à Marie, Mère Miséricordieuse, Reine de la famille.

Pour l'occasion, deux soirées de prière furent organisées suivies d'une retraite aux flambeaux à travers les rues du village avec la statue de la Madonne qui allaite l'enfant Jésus.

Toutes les familles étaient invitées, et en particulier, les mamans pour porter la statue de la Madonne !!!
 




 
  Une journée à Piziniguign - Août 2016.
  Affiche Le mois d'août est toujours propice pour faire de belles randonnées en montagne à Arola.

Cette année encore, les frères Cusa, Roberto et Enrico, Barbara Rossetti et son mari Daniele ont organisé la journée à " Piziniguign ". Après 2 h de marche, la croix de Piziniguign apparait sur ce promontoire à 1100m d'altitude qui embrasse tout le lac d'Orta, et à l'horizon les autres lacs.
Une bonne odeur de cuisine nous attend, la polenta et les saucisses cuisent doucement sur les feux de bois. Il est temps de passer à table !! .... en musique car Enrico joue de l'accordéon.
Un franc succés encore cette année avec 134 participants.
 
 


    
 
  Le livre historique de Arola.
  Affiche Titre: Arola Storia e Memorie di una Comunità

  Sous la direction de: Dorino Tuniz

Année de publication: 2015

Il manquait un point essentiel dans l’histoire de Arola, village à la frontière entre le Cusio e la Valsesia, aujourd’hui c’est un splendide volume richement illustré avec de splendides images et des textes inédits sous la direction de Dorino Tuniz avec la contribution de Marco Barbetta, Susanna Borlandelli, Valerio Cirio, Marina Dell’Omo, Flavia Fiori, Enrica Gobetti, Fiorella Mattioli Carcano e Luca Zirotti.

Aussitôt, le lecteur est conquis par la présence de belles photographies qui représentent parfaitement l’art, l’architecture et la communauté du village.

L’oeil du photographe a fixé des lieux et des personnes qui autrement se seraient égarés à travers d’autres souvenirs et cela commence par l’histoire de la route de la Colma et les antiques toponymes qui par le passé étaient des alpages, des prés et des zones habitées qui aujourd’hui risqueraient d’être avalés par l’oubli du temps qui coule inexorablement.

Une partie importante est dédiée aux églises et oratoires, en particulier l’oratoire de Sant’Antonio Abate qui renferme à lui seul un trésor presque méconnu des habitants eux-mêmes: un ensemble de fresques sur la vie du saint récemment attribué par Simona Oioli à Giovanni De Campo et à son école.

Grâce aux rapports des experts qui ont collaboré, nous avons en outre des informations sur les parements sacrés et les tissus précieux, sur les dispositifs décoratifs et sur les sculptures des édifices sacrés, sur l’histoire de l’émigration jusqu’à arriver aux gestes de tous les jours, lesquels sont plus proches des personnes, mais qui doivent être solidement ancrés pour traverser les siècles.

 
  Le but de ce livre est celui-ci : se rappeler pour les générations futures. Ainsi on peut trouver le Gruppo Alpini, La Pro Loco, la crèche vivante sur la place la nuit de Noël qui fut créée en 1981 et organisée par don Carlo Masseroni.

Un chapitre est dédié à ce qui fut deux importantes activités pour les Arolais, la culture du chanvre et la préparation du charbon de bois; un autre consacré à l’eau, avec une diversion historique entre fontaine et lavoir, et avec le vin, rappelant les lieux de rassemblement, de rencontre, les auberges.

Enfin les recettes, celles que les femmes s’ingéniaient à inventer avec le peu d’ingrédients à disposition et qui se transmettaient de grand-mère à petite-fille, de mère en fille. Nous pouvons encore imaginer les parfums qui se dégageaient dans les cuisines : la minestre de citrouille, d’herbe du pré, la soupe de camomille, la tarte de pain.

Le livre est disponible à la Mairie de Arola. Les bénéfices seront utilisés pour la restauration des chapelles votives du village.

Texte traduit de Facebook : www.accendiamolamemoria.it    

 
 
  Arola en Fête !!!
  Affiche Cette année, dimanche 5 juillet 2015, à l'occasion de la Journée annuelle des Anciens, le mot d'ordre à Arola était "60".

  • 60 ans pour la reconstruction de la commune qui, en 1928 fut rattachée à celle de Cesara et qui retrouva son autonomie en 1955,

• 60 ans pour la fondation de l'association "Pro Loco Arola,"

• 60 ans de sacerdoce pour Don Giuseppe Zanetta qui fut prêtre de la paroisse de San Bartolomeo dans les années 60/70 et qui est revenu cocélébrer la messe avec Don Renato Sacco,

• 60 ans, l'âge de Don Renato Sacco cette année.

En somme une fête civile et religieuse bien sympathique à laquelle toute la population était conviée, qui après la procession et un moment de recueillement au cimetière en mémoire des défunts civils et militaires de la commune, s'est terminée par un spectacle théâtral sous le chapiteau près du terrain de sport, une comédie en dialecte "Vive la Mariée" interprétée par la "Cumpagnia da la Malgàscia" de San Maurizio qui fit beaucoup rire les spectateurs.
 
   
La Sainte Messe co-célébrée par Don Giuseppe Zanetta et Don Renato Sacco accompagnée par la Chrorale de Alzo.
 


 
   
La Procession, l'hommage au cimetière, le repas sous le chapiteau.
 


   
"Vive la Mariée" au théâtre.
 


 
 
  Stefano Perelli " A la découverte du bois ".
 
  En ce mois d'Août 2014, Stefano Perelli, cet amoureux du bois, nous a fait découvrir quelques unes de ses réalisations.

Issu d'une vieille famille de Arola, qui au fil des générations a toujours travaillé le bois, Stefano est l'un des héritiers de cette passion, passion que l'on retrouve à travers ses créations pleines de naïveté et de sensibilité.

A bientôt, à l'occasion d'une prochaine exposition !!!
 



 
  Les Céramiques de Pierre Zirotti.
  Ceramique Pierre Zirotti, dont la famille est originaire de Arola, a fait don à la commune en 2014 d'un ensemble de 11 pièces de faïence, plats, assiettes, bougeoirs et coupes à fruits d'une beauté admirable et de grande valeur.

Cette exposition originale, dans les locaux de l'ancienne école en août 2014, montre pour la première fois ces céramiques anciennes de la fin du 18ème au début du 20ème siècle.

Quatre marques prestigieuses sont exposées aujourd'hui, en voici un bref historique:

VIERO: antique manufacture déjà en activité à Nove (Vénétie) à la fin du 17ème siècle. Propriété de la famille Viero en 1897, elle passe de père en fils mais les petits-enfants ne réussissent pas à maintenir un niveau de qualité suffisant, après plusieurs années de difficultés, la manufacture fermera en 1940.

 
  CANTAGALLI: propriété d'une famille de fabricants de faïences florentines à la fin du XVI ème siècle.
En 1872, sous la direction de Ulissee Cantagalli, la manufacture produit des céramiques de style antique. La qualité de ses produits la fait connaître sur le marché national italien mais aussi à l'international. La manufacture participe à diverses expositions, Milan (1911), Arts Décoratifs de Turin et Paris (1925) où elle obtiendra de nombreux prix, devenue en 1954 la S.C.O.M.A.F. (*), elle cessera son activité en 1987.

 
  MORRONI & TEGA: société fondée en 1928 à Gualdo Tadino (Ombrie) par Aiuto Morroni et Emilio Tega qui produit des faïences décorées à l'antique. Reprise par la fille de Emilio Tega en 1950, Smeralda poursuivra la production jusqu'en 1958.

 
  POMPEO PIANEZZOLA: céramiste et designer, Pompeo Pianezzola nait en 1925 à Nove (Vénétie). Il s'initie à la céramique comme apprenti dans des manufactures prestigieuses comme "Antonibon-Barettoni, l'Institut d'Art G. Fabris ou l'Académie des Beaux Arts de Venise".
En 1957, il ouvre son propre atelier et participe à de nombreuses expositions en Italie et à l'étranger où il remporte des 1er prix. En 1963, il est nommé Directeur de l'Institut Artistique de Nove, mais n'abandonnera jamais la céramique.
Il meurt en 2012.

 


 

             (*) S.C.O.M.A.F. Società Cooperativa Operaia Maioliche Artistiche Fiorentine

 
  Gianluca Ripepi expose à Arola.
 

GIANLUCA RIPEPI

est né à Domodossola en 1977,
habite à Masera (VCO).
Peintre de paysages, sculpteur.
Techniques préférées, peinture à l'huile
sur toile ou aluminium.
  Gianluca Ripepi, qui a fréquenté l'Académie des Beaux-Arts "Aldo Galli" de Côme puis les cours du peintre "Paca" commença à peindre dans un style figuratif, avec des torsions, des zooms exagérés sur des détails ou sur des portraits comme pour évoquer des états d'âme pleins de souffrance.

Il créa ensuite des oeuvres plus détendues, plus douces, plus mystérieuses dans lesquelles il représentait des paysages rêvés les yeux ouverts ou des assemblages d'objets différents, dans une gamme chromatique plus vive qui semblait surgir d'un soleil générateur de vie.
Ici la tension dramatique de l'artiste se faisait moins pesante.

Les peintures que l'artiste " Ossolano " expose en août 2014 à Arola dans le "pressoir", sont d'un style plutôt abstrait.
Les couleurs vives des huiles ou des acryliques, souvent mélangés avec du goudron ou de la cémentite se succèdent sur les toiles, sur divers supports et semblent vraiment raconter, en dégageant des sensations joyeuses, ces procédés figuratifs qui fascinent l'auteur.

Ainsi l'artiste parvient à un son propre langage pictural, l'entrelacement des images, des tons et des nuances, en trouvant dans les paysages ces horizons qui font passer cette énergie vitale par un message de sentiments et de communion avec le visiteur.

Texte de Giuseppe Possa              

 

                       
     
 
  La Crèche Vivante 2013.
  Raduno Cette année encore, la tradition perdure à Arola !!!

Le 24 décembre 2013, s'est déroulé la représentation de la "Crèche Vivante et des Vieux Métiers" organisée par la "Pro Loco" avec la scène de la Nativité près de l'église paroissiale.

On notera le nombre important de figurants et la fidèle reconstitution dans le centre historique du village des vieux métiers oubliés, avec les instruments et les outils usagés de ces artisans d'un autre âge.

Enfin le "Club Alpin Italien" ( C.A.I.) participa à cette fète en organisant un parcours à pied, du "Mulino" à Arola par le chemin muletier, pour participer à la "Sainte Messe" de Noël.

Cette manifestation, qui a vu un nombre important de visiteurs, est toujours appréciée pour son atmosphère si particulière.
 


         Photos de Pietro Piana         
 
  Un rassemblement "Tracteurs et matériel agricole" à Arola !
  Raduno Dimanche 1er décembre 2013, Arola a été littéralement envahi par le vrombissement des tracteurs et engins agricoles lors du 1er rassemblement organisé par le " Circolo " sur une idée de Bruno De Agostini qui possède, avec son frère Renato, une ferme agricole en dehors du village.

Une journée de fête et de joie avec la participation de nombreux visiteurs pour admirer les 36 machines agricoles exposées sur l'ensemble du village, un beau résultat pour cette première édition.

Satisfaction de De Agostini qui pense déjà à l'année prochaine " En 2014, le rassemblement se déroulera en septembre et les tracteurs seront en exposition en dehors du village dans une zone beaucoup plus grande ".

On ne pouvait pas manquer également les gateaux, le vin et les fameuses "miacce", une spécialitée typique de la "Valsesia" qui est très voisine.

Dans l'après-midi, le jury a distribué des prix à tous les participants, un prix spécial a même été décerné à Felice Rossetti, plus connu sous le surnom de "La Freccia del Pellino" ( la flêche du Pellino ) au motif qu'il " est toujours partout ", cela veux dire qu'il est toujours en vadrouille ?
 


         Photos du site Facebook " Arola Lago d'Orta "  
 
  Enzo Franza
  Affiche Affiche Expo Photo Arola instantanés, tel est le titre de l'exposition photographique de Enzo Fanza organisée par l'équipe municipale en août 2013 dans l'ancienne école de Arola.

Enzo Franza est un photographe de Omegna spécialisé dans "l'évènementiel", voici ce qu'il dit à propos de son travail (*) :

          « ... Mes images ne sont pas simplement des photos "souvenir", elles renferment des émotions profondes liées à chaque instant vécu que j'aime immortaliser et arrêter dans le temps.

Je ne laisse rien au hasard, je m'implique intensément dans la rencontre, toujours avec un œil nouveau et innovant.

Ma photographie a toujours été caractérisée avec un unique fil conducteur, l'innovation, aussi bien technique que mentale ou artistique, assortie d'un peu de fantaisie, d'imagination et de créativité.

Elle est le reflet de mon habilité et de ma passion, une passion qui m'a toujours poussé à valoriser et à mélanger ombre et lumière exprimées par la beauté de la nature.

Je pense que l'amour que je mets dans mon travail peut se lire dans mes photographies ... »

Pour cette exposition, Enzo Franza a laissé l'instant pour le toujours, le geste pour la nature, à vous d'en juger !!!!
 
Lavandière
                                      Femme au lavoir
  •  
                                                 Photographies de Enzo Franza
         (*) - Texte extrait du site de Enzo Franza : www.lagodortasposi.it/lago-maggiore/fotografo-matrimonio-orta.html
 
  La crèche vivante 2011
  Affiche Crèche Vivante Fin 1981, Don Carlo Masseroni, alors prêtre de Arola, organisa le jour de Noël une représentation de la scène de la Nativité, une manifestation bien sympathique mais très modeste, destinée principalement aux enfants.

Sur la place de l'église, étaient présents un berger, quelques moutons, une petite cabane avec un poupon, quelques feux étaient allumés ça et là.

Plus tard, d'autres métiers anciens furent ajoutés à cette scène, un tonnelier puis un cordonnier, mais toujours limitée à un groupe de personnes réuni devant l'église.

En 1997, la manifestation prend de l'ampleur! Les habitants adhèrent en masse pour participer à cette célébration, ils ouvrent leur maison et permettent ainsi l'accès à de pittoresques lieux du village jusqu'alors ignorés. Cette année là, un film professionnel fut réalisé pour promouvoir l'évènement.

La manifestation se répéta en 1998 puis en 2001 et depuis tous les 2 ans.

Sur la place de l'Eglise la crèche est dressée, la Sainte Famille est là, representée, selon la coutume, par l'enfant né durant l'année avec ses parents.

Puis Marie assise sur un âne avec l'enfant Jésus dans les bras, guidée par Joseph, parcourt les rues du centre historique du village, où d'authentiques artisans habillés d'anciens costumes d'époque travaillent comme autrefois, utilisant des outils désormais oubliés.
 
  On peut ainsi découvrir l'étameur qui répare une vieille marmite en cuivre, le boucher qui prépare des saucissons, le forgeron façonnant une clarine pour les vaches, le tonnelier qui avec soin ajuste les douves de bois et les bloque avec des cercles métalliques, les charbonniers qui font du charbon de bois comme autrefois et cuisent en même temps un savoureux cochon de lait à la broche.

Nous entrons ensuite dans le vieux pressoir, où une meule, une grande roue de pierre était utilisée pour faire l'huile de noix, pour faire le cidre, puis chez le cordonnier, un minuscule atelier accessible par un escalier fort raide, à l'origine éclairé par une simple lampe à pétrole.

Puis viennent les fileuses de laine, le tailleur de pierre, le sculpteur sur bois et les scieurs de long, l'un à terre, l'autre sur un échafaudage, qui coupent avec une grande scie à main un énorme tronc d'arbre.

Arrivent enfin le maréchal-ferrant, les boulangers, les enfants sur des vieux bancs d'école et beaucoup d'autre chose encore.

Les produits réalisés durant la manifestation sont ensuite distribués gratuitement au public, pain, pizza, galette, fromage, cochon de lait et vin chaud.

Une manisfestation qui voit toujours plus de visiteurs !!!

A Noël 2013, pour la prochaine édition de la Crèche Vivante, vous qui en avez la possibilité, allez-y, cela en vaut la peine !!
 


         Texte et Photos de Renato Ferrari
 
  150 ème Anniversaire de l'Unité Italienne
  A l'occasion du 150 ème Anniversaire de l'Unité Italienne, l'administration communale de Arola, en collaboration avec la Province du V.C.O. a commémoré cet évênement par une exposition dédiée à Camille Benso Comte de Cavour, premier Président du Conseil d'Italie.

L'inauguration s'est déroulée le 5 Août 2011 dans l'ancienne école en présence du Sénateur de la République Walter Zanetta, Valerio Cattaneo, Président du Conseil Régional, le Président de la Province du V.C.O., Massimo Nobili, Président de la Comunauté Montagne, Paolo Marchesa Grandi et son prédécesseur Ezio Barbetta.

Un débat animé a suivi avec les auroritées présentes sur le thème "Le futur des petites communes de montagne".

 
 
Exposition_Cavour   Exposition_Cavour   Exposition_Cavour   Exposition_Cavour   Exposition_Cavour   Exposition_Cavour
 
 
  Orlando Piazza

 
… Vision du Cusio …

Tel pourrait être le thème de l’exposition de peinture de Orlando Piazza organisée par la Municipalité et la "Pro-Loco" de Arola en Août 2011 dans la salle du "Torchio".
Chaque œuvre de Piazza est une incitation au voyage, un itinéraire sentimental autour du Lac d'Orta, en restituant l’essentiel, en créant des espaces de mystère, de révélations, elle nous entraîne dans un monde où l’imaginaire et la réalité se fondent dans une effusion de rythmes, de contrastes et d’harmonie.

Tour à tour, au fil de l'exposition le « Cusio » nous apparaît, Omegna, Orta, l’Isola, Arola, …
 
 

ORLANDO PIAZZA

est né a Brolo (VCO) le 17-7-1937
peintre de paysages et de natures mortes.
Techniques préférées, acquarelle, chine,
incision, lithographie, peinture à l'huile.
Orlando Piazza est cité sur les catalogues,
Bolaffi d'Art Moderne au n°14 et 16,
Bolaffi d'Arts Graphiques 1983 au n°12.
Sur l'Annuaire Commed édition d'Art au n°13.
 
Ile St Jules   St. Barthélémy   Omegna   Omegna
 


« … Pour certains peintres, la vie et l’art coïncident parfaitement, se confondent, se mélangent jusqu'à former une seule entité, une manière d'être.

C’est le cas de Orlando Piazza, artiste de Omegna, élève de Celestino Borotti, qui a trouvé dans la peinture non seulement un moyen d’expression, mais aussi une raison de vivre.

Que signifie être un artiste si ce n’est "cueillir" la réalité de sa propre vie, de la fixer dans une œuvre pour qu’elle reste avec le temps un témoignage non seulement d’un individu mais aussi celui d’un monde, d’une époque.

Je crois qu'un artiste quelqu’il soit, figuratif ou abstrait, vivant ou disparu, ne puisse et ne veuille être rien de plus.

Enregistrer l’atmosphère, l’émotion, les sentiments par conséquent, à l’époque de la photographie et de la haute technologie, il continue chaque jour à renouveler avec ses pinceaux et quelques tubes de couleur le miracle de l'histoire humaine.

Face aux peintures de Piazza, on ne peut que constater ce miracle une fois encore!

Une île d’Orta, qui semble sortie d’un monde fabuleux, nous apparaît si parfaite, si précieuse et aussitôt se diversifie par le biais de multiples vues et de plans : ses rues étroites, son église, ses vieilles maisons, le couvent, la place avec le puits.

L’île devient un monde où règnent la paix et la sérénité. A côté des tableaux lacustres, nous trouvons des vues de Omegna, de l’église et quelques travaux sur les cheminées du « Cusio ».

Les sujets principaux sont toujours la nature, la terre, l’homme.

L’atmosphère est intemporelle, les villages et les paysages nous rappellent une histoire millénaire que seul le tourisme de masse a récemment occulté.

Les natures mortes de l'artiste ont un sens différent, leur composition, leurs couleurs répondent plus à un concept esthétique qu’à une thématique de fond.

Piazza trouve les meilleurs moments dans ses rencontres heureuses avec l’île, presque le symbole vivant d’un idéal de vie.

De son étude de Brolo qui domine le lac, le peintre scrute l'horizon, Omegna s'étend sous lui mais l'île est malheureusement de l'autre côté, cachée, c’est l’occasion pour une promenade en barque ou en bateau à moteur.

Les rêves et les idéaux ne sont jamais proches, si c'était le cas, ils s'évanouiraient comme brouillard au soleil … »
 
Enzo De Paoli (*)


        (*) - Texte traduit du site internet de Orlando Piazza : www.brolodinonio.it/orlandopiazza/

Conception & Design: A.Perelli | Copyright © 2010-2017 - Arola-Village - Tous droits réservés | Mentions légales | Flux RSS | Nous contacter  E-mail